Réchauffement climatique les causes mal identifiées - les effets amplifiés

Publié le par tair marc

Réchauffement climatique ou Bouleversement climatique?

Dire que le monde entier se réchauffe est une erreur, il existe de nombreuses zones où le froid y est vraiment présent, en exemple le Pôle sud ce refroidit mais pas assez vite par rapport au réchauffement du Pôle nord.

Cet hiver 2017/18 a été particulièrement froid au Canada et le nord des Etats Unis.

Ne serait-ce que pour 2018 cet été il a été relevé des records de froid dans le monde qui font débat dans le monde des météorologues, dont un en particulier en Antartique.

Pour l'Antartique -98,6 °C et a été confirmé sans erreur possible pour début Juillet 2018.

le Pr Robert Rohde , de l’organisation Berkeley Earth , explique que bien que nous battons des records de chaleur cela n'empêche pas d'en battre d'autres de froid.

Il estime que pour un record de froid il y en a trois de chaleur.

N'oublions pas non plus la période de froid dit type Sybérien cette année en Février que la France et l'Europe ont connues, la dernière vague était en 2005. Avec des minimals à -10° C en France, -28° C en Suisse ou -20 °C en Allemagne... Les Alpes étaient particulièrement enneigées cette année par exemple et la saison fut longue.

J'ajoute aussi qu'un détail peu pris au sérieux pour le réchauffement de la Planète est du fait que la soleil est actuellement sur un cycle de forte activité ce qui fait monter la température de notre planète plus encore du fait de l'activité humaine.

Cette énergie solaire est mesurable et est très connue pour varier le climat dans des hypothèses anciennes, cette Irradiance varie dans le temps.

Dans ce cas il faut parler du cycle de Schwabe qui est de 11 ans. Ce cycle influe largement la haute atmosphère, la stratosphère, via le rayonnement UV par le cycle de l'ozone en réchauffant l'air, ceci qui affecte le vortex Polaire Arctique (l'air Polaire se réchauffant), cela affecte les hautes et moyennes latitudes.

Il en résulte que l'activité solaire a des impacts sur le climat plus au niveau régional qu'au niveau global.

Aussi, au niveau du CO2 qui est bien entendu l'aliment nécessaire aux arbres, il faudrait  planter plus d'arbres pour l'absorber, cela coûte moins cher que tous les procédés technologiques et est plus efficace sur le long terme.

L'Amérique du Sud et l'Asie se déboisent ce qui est aussi un autre bouleversement pour la planète, il faudrait retrouver la même quantité d'arbre sur la planète par exemple en nous efforçant de planter en Afrique et Afrique du nord des variétés adaptées mais aussi en Chine.

Si chaque commune de France replantait une dizaine d'arbres et que les grandes communes une centaine d'arbre seraient aussi un vrai plus, mais actuellement la mode est à enlever ces arbres pour faire de grands trottoirs.

Il faudrait déposer au sol des revêtements poreux permettant d'évacuer une partie de l'eau par ce biais, remettre les rivières dans leur cours naturel non linéaire avec des zones humides (des marais) à proximité, car l'urbanisation à outrance accentue les effets des fortes pluies, ceci en évitant de construire sur les zones inondables.

Alors d'après vous : Réchauffement ou Bouleversement ? Le soleil est en partie la cause ou non ?

TAIR Marc

Réchauffement climatique les causes mal identifiées - les effets amplifiés

Publié dans ecologie, monde

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article