Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

La fouille à corps doit-elle être autorisée ? 2019

Publié le par tair marc

Une question qui est le symbole de la sécurité et aussi le symbole des défenseurs des droits de l'Homme, un questionnement encore d'actualité en voyant les informations de nos jours tel l'agression au centre pénitentiaire de d'Alençon/Condé sur Sarthe ce jour.

Il faudra que les Députés et Sénateur ce penchent sur cette question pour établir une loi qui encadre la fouille à corps qui est une sécurité pour les personnels qui sécurisent un site pénitentiaire ou pour les moyens opérants à une interpellation à risque ou pour sécuriser un site par les forces de l'ordre dès que la présence d'une personne ayant un passé judiciaire ou un comportement à risque avéré.

A cela il faut ajouter les palpations de sécurité des familles de personnes à risques et je ne parle pas pas de fouille à corps, je le dis car certains ne voient pas la différence entre les deux, et confondent les deux.

Pour la sécurité des personnels et des sites il est urgent que cette question soit reposée et que l'on accorde pour les cas les plus a risque cette disposition sous couvert de la hiérarchie en zone pénitentiaire.

Pour les Avocats où la protection de leur fonction ne permet pas la fouille il faudrait dans certains cas permettre sur note réglementaire le passage au détecteur de métaux , une chose pas interdite à ce jour mais tellement à polémique, en effet, lorsque l'on a déjà eu un problème avec un gardé à vue ou une personne emprisonnée lié à un objet dangereux qui lui aurait été rapporté, le contrôle est à privilégier par voie de détection ...

Je sais que je vais recevoir les foudres de quelques-uns de mes amis avocat mais cette question reste a être posée tant le risque et les actes dangereux se sont répétés depuis quelques années, je me refuse a retirer ce droit de visite professionnel sans fouille mais lorsqu'un client d'avocat a créé des problèmes après la visite d'un avocat et que celui-ci a été remarqué plusieurs fois c'est possibilité a envisager.

A ceux qui me disent que je suis excessif, je peux dire que j'ai déjà eu ce cas sur Paris, un seul cas sur toute ma carrière qui est loin de salir toute une profession. Un risque faible a mesurer.

Pour le cas des familles ce risque faible est semble t'il plus fréquent qu'on ne le pense, mais aussi avec toutes visites, toute inattention, celui-ci peut prendre un objet sans que personne ne le voit. D'où les fouilles après chaque visite d'une personne à risques est à motiver.

Charge aux Députés et Sénateurs de préciser ce qu'est une personne à risques après création d'une commission sur le sujet avec les acteurs professionnels concernés.

Il est urgent de rendre ce droit à fouilles pour éviter des blessés ou des morts ... J'entends bien que beaucoup sont contre et que d'autres veulent un encadrement strict mais c'est oublier les risques que l'on fait vivre aux personnels de sécurité ou de l'ordre ainsi que qu'aux co-détenus ou co-gardés à vue.

Pour le cas d'aujourd'hui au centre pénitentiaire le couteau en céramique non détectable au détecteur de métaux il est stipulé que ce dernier n'appartient pas au centre et a été rapporté de l’extérieur il est a privilégier que c'est sa femme qui lui a ramené (l'enquête le dira). Ce détenu radicalisé et il est cette attaque terroriste fait que l'état des surveillants est considéré grave sans que leur vie soit en danger. L'un des deux surveillants a été opéré aujourd'hui.

Je ne peux accepter qu'un agent soit mis en danger par manque de sécurisation, est ce que le respect des personnels de sécurité ou de l'ordre ne vaut plus rien pour l’État Français ?

Sans dramatiser cette question est urgente.

TAIR Marc

 

Prison de Condé sur Sarthe et les hélicoptères de l'Armée de Terre à disposition du Raid.

Prison de Condé sur Sarthe et les hélicoptères de l'Armée de Terre à disposition du Raid.

Partager cet article

Repost0