Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

TESLA Nikola un ingénieur-inventeur visionnaire.

Publié le par tair marc

N.Tesla.JPGTESLA Nikola, né en 1856 dans l'Empire d'Autriche (Croatie) est un inventeur et ingénieur visionnaire dans le domaine de l'électricité.

Certainement le plus grand scientifique dans son domaine qui a déposé plus 900 brevets (dont beaucoup attribués à  Thomas EDISON).

Sa mise au point de l'alternateur qui permet la naissance du réseau électrique de distribution en courant alternatif.

TESLA Nikola a travaillé pour continental edison en France puis aux Etats Unis à la maison mère.

Ses grandes inventions : moteur électrique asynchrone, l'alternateur polyphasé, la bobine, la radio, le rayon laser, l'accélérateur de particules, il découvre le principe du radar en 1900, la télé-automatique etc...

Il découvre aussi le 20 mai 1891 à l'Américan Institut of electrical engineers le concept d'énergie gratuite (libre).

Notre vie actuelle, nos technologies d'aujourd'hui n'auraient jamais existé s'il n'avait pas inventé toutes ces choses, ce genie qui n'a pas eu la gloire qu'il méritait est aujourd'hui oublié sauf pour sa fameuse "bobine tesla". 

Des recherches plus poussées sur l'énergie libre, sur ce qui permet aux machines de produire plus d'électricité qu'elles consomment pourront révolutionner encore notre monde et permettra peut être un jour d'abandonner totalement les centrales nucléaires. Cette énergie dite "énergie zéro" est extraite du vide par polarisation avec un rendement de 800%.

Cette machine a déjà été élaborée par des ingénieurs autonomes, et cela fonctionne. Mais rien n'est publié sur ces expériences car même si cela fonctionne les scientifiques ne comprennent pas les principes théoriques du coup ils en ignorent tout simplement l'existence. Les Etats ce désintéressent de cette invention.

Ce concept n'allant pas dans un sens commercial comme les autres énergies vu qu'elle est gratuite, elle ne pourra trouver un écho actuellement les lobbys de l'énergie ne laisseront pas cela ce faire. Cette énergie propre n'aura pas un usage pour le grand public de si tôt. 

TAIR Marc

Publié dans société

Partager cet article

Repost0

Les adjuvants dans les vaccins, une dangerosité parfois sous estimée.

Publié le par tair marc

Vaccin.jpgDevons nous nous inquiéter des vaccins que nous utilisons sans s'interroger sur leur contenu? Ya t'il suffisamment de preuves sur le fait qu'ils soient sans danger?

Depuis près d'une centaine d'année les Etats Unis utilisent l'aluminium dans sas vaccins et n'ont jamais apporté la preuve de son innocuité.

Hors vaccin il est connu que l'aluminium a un caractère néfaste sur le système nerveux, dès expertises menées par l'INVS, l'AFSSA, et l'Afssaps ont détaillés ces effets sur la santé humaine. 

L'Afssaps a publiée des recommandations concernant la concentration des les cosmétiques. 

Les Etats Unis encore administrent préventivement une part importante de leur population de façon obligatoire avec adjuvants qui sont des dérivés d'aluminium.

Il y a peu d'études en la matière, sur le devenir dans l'organisme et son mode d'action. Il est maintenant avéré que l'aluminium ce concentre dans le cerveau et s'y accumule. 

Des suspicions résident sur le fait que celle-ci favorise les allergies, l'autisme, les troubles dégénératifs, maladies auto-immunes, l'hépatite B, ainsi que pour la sclérose en plaque. Malgré des études prouvant le contraire il reste un fort doute sur ce  sujet. 

On la retrouve dans dans vaccins contre : la diphtérie, le tétanos, la coqueluche, la méningite ou l'hépatite b et a. Il est dit inoffensif à quantité raisonnable. Et des recommandations sur une quantité maximum d'aluminium sans le sérum sanguin et du plasma est établit. 

 

Tout comme le mercure (qui aussi dans les vaccins) qui est considéré toxique pour les organismes vivants et génotoxique, il altère les gènes de la cellule. 

Le mercure ce concentre aussi dans le cerveau, où il à un rôle certain sur le développement de l'alzheimer, il endommage les cellules nerveuses du cerveau.

Il augmente les comportements apparentés à l'autisme, une recommandation de l'académie américaine des pédiatres pour le retrait du thimerosdal, depuis 2002 les vaccins de routine au USA destinés aux enfants ne contiennent plus de mercure. 

Où retrouve t'on aussi ces métaux : dans les amalgames dentaires, l'eau du robinet, certains poissons

L'accumulation de ces adjuvants reste inquiétant, les apports sont nombreux : alimentaire ou médical, il est donc important dans limiter l'usage, et d'apprendre à detoxifier son corps de ces substances toxiques. 

Les vaccins (les adjuvants) ne sont pas les seuls fautifs mais ils sont aussi responsables d'effets sur notre corps et le cerveau en particulier. 

TAIR Marc


 

Les sujets de ce blog est le résultat de différentes analyses que je recoupe sur internet et sur des documents écrits des revues que je lis, pour me permettre de continuer je vous invite à cliquer au moins sur une publicité et lire, ceci pour me faciliter le financement des revues, de l'abonnement internet, du nom de domaine et du blog. Merci. 

 

Publié dans santé

Partager cet article

Repost0

Peut on encore manger les poissons de nos rivières ?

Publié le par tair marc

poisson-riviere.jpgUn dilemme qui persiste et qui perdurera encore des années. 

 

Il est certain que nous pouvons voir une amélioration des rivières, des étangs et nappes phréatiques qui permets le retour de certains animaux, mais cela reste insuffisant, il reste encore des résidus chimiques tel les pesticides venant de l'agriculture mais aussi des habitants et aussi les exploitants de domaines forestiers ou autres industries. 

 

Le ruissellement d'eau de pluie amène tous les résidus dans les nappes et les cours d'eau ce qui est nocif pour les poissons. Pour exemple le PCB (pyralène, pesticides et métaux lourds).

 

L'association Eau et Rivières de Bretagne nous rappel les 41 substances d'eau de surface déjà surveillé en France, et la quinzaine que Bruxelles aimerait ajouter à cette liste tel deux hormones et le Diclofénac (voltarène) utilisé pour le bétail par la médecine vétérinaire.

 

Les poissons accumulant les polluants sans les illuminés dans leurs urines, les accumulent dans leurs graisses, ce constat invite à limiter la pêche en eau douce destiné à l'alimentation à 1 fois tous les 2 mois pour les femmes en age de procréer ou enceinte, ainsi qu'aux enfants de moins de 3 ans, et de limiter à  2 fois par mois pour les autres. 

 

L'Anses limite aussi dans les même doses l'absorption de poissons d'eau douce en sachant que certaine molécules chimiques ont une durée de vie de 2700 ans, ce qui implique que malgré une interdiction à l'usage d'une molécule laisse pendant longtemps dans l'eau ses déchets. 

 

Ceux-ci sont soir cancérigène soit perturbateur endocrinien ou néfaste au développement cérébral du foetus. 

 

La dernière étude du 19 janvier 2012 met en avant une relation entre la consommation de poissons d'eau douce et le taux d'imprégnation de Pcb. 

 

La communication restant trp dans le domaine ne permets pas de diminuer significativement les cancers liés à cette absorption même si les études ne détermines pas vraiment les cancers liés à tel ou tel cause. Nous savons déjà que l'une des causes est lié à cela.

 

Il serait heureux de communiquer plus dans le domaine. 

 

TAIR Marc

 

Publié dans ecologie

Partager cet article

Repost0

Les particules fines d'Essence sont aussi Cancérigènes.

Publié le par tair marc

voitures-route.jpg Il est répandu d'entendre que la pollution automobile n'est due qu'aux particules fines diesels, mais c'est sans penser aux particules fines essences qui sont eux aussi cancérigènes.

 

Le CIRC (Centre International de Recherche sur le Cancer) trouve que le niveau de preuve pour établir cela est suffisant pour établir que les particules essence sont des cancérigènes possibles (groupe 2b) pour l'homme, dont son classement est inchangé depuis 1989.

 

Pourtant cela est peu connu et pas du tout dévoilé au grand public. Voir même on nous fait croire que l'essence est écologique. 

 

L'exposition à ces gaz à moyen ou long terme, augmente le risque du cancer des poumons et dans une moindre mesure de la vessie. 

 

Le débat n'est plus à qui pollue le plus car depuis les efforts technologiques de ces dernières années mettent le diesel et l'essence au même niveau : les deux sont dangereux, il est donc temps de dire la réalité et continuer à favoriser les évolutions techniques pour ces deux types de moteur. (Pour l'un SO2 et Nox, pour l'autre CO2 ce qui implique une pollution grave pour deux natures différente).

 

TAIR Marc

 

 

 

 

 

Publié dans ecologie

Partager cet article

Repost0

Travail pour les personnes handicapées ... ça progresse.

Publié le par tair marc

travailleur-handicape.jpg Depuis 2005 il est constaté une progression de 37% du nombre de handicapés employés, une information qui plaît à entendre.

 

Malgré cela, en 2011, il a été constaté une hausse en 2011 de 13.9% de demandeurs d'emploi handicapés lorsque celle-ci évolue de 5.3% pour la population totale. La conjoncture est passée par là. 

 

Cap Emploi, est l'acteur spécialisé dans le placement des travailleurs handicapés, pour exemple en 2008 ils avaient un taux de placement de 65% lorsque celui du Pôle Emploi était de moins de 20% pour le même public.

 

Des efforts encore à faire, mais ont peut déjà ce réjouir de ceux déjà réalisés. Il est maintenant possible de travailler pour une personne handicapées. 

 

Bravo au Cap Emploi.

 

TAIR Marc

Publié dans société

Partager cet article

Repost0

Energie ? Le prix du Gaz et de Electricité vont exploser ces prochaines années

Publié le par tair marc

gazEdf et Gdf-Suez nous promettent encore des augmentations du tarif réglementé, malgré la hausse déjà subit par la passé.

 

En effet, Gdf-Suez nous indique une hausse pour le 1er Janvier 2013 de 2% qui biensûr est une mauvaise nouvelle pour les 11 millions de clients, même si celle-ci pourrait être limité à 0.8%. Depuis 2010 les hausses régulières et répétés même plusieurs fois par an, coûte très cher à la population.

 

La limitation à 0.8% a des grandes chance d'être remise en cause par la conseil d'Etat. En vu pour Gdf-Suez de pouvoir augmenter comme initialement prévu : 7%. Elle a déjà eu gain de cause sur la limitation d'octobre 2012. 

 

Dans cette affaire, il est encore remis en cause le mode de calcul légal : pétrole/gaz, qui permet d'établir par équivalence le prix public. De fait le gouvernement devra ce pencher sur ce sujet et trouver un mode de calcul moins lié au prix du pétrole et qui satisfasse Gdf-Suez.

 

Pour Edf, il est établit que la taxe qui finance les énergies renouvelables pour partie, coûtera 5.1 millions d'€ pour 2013 soit une hausse de 19%. Cette CSPE inclut un rattrapage pour 2011 et une augmentation pour 2013 qui correspond à 15 € sur la facture annuelle moyenne.

 

Pour Edf aussi une hausse de 3% est annoncée pour le 1er Janvier 2013, si le Ministère de l'Energie ne désapprouve cette décision avant le 31 décembre 2012. 

 

La CRE a répété plusieurs fois que le tarif réglementé devrait augmenter de 30% d'ici à 2016. Et certainement 50 % si nous englobons la CSPE et la grille tarifaire ensemble.

 

Edf, qui doit faire des travaux de sécurisation de ses centrales imposées par l'Etat, suite à la loi de juin 2006 sur la sûreté nucléaire (loi TSN) et la création de l'Autorité de sûreté Nucléaire (ASN). Edf a par ailleurs aussi pris du retard depuis une dizaine d'année sur l'entretien de ses centrales et de son réseau géré par Erdf qui l'oblige l'aujourd'hui à faire le nécessaire, vu l'état du réseau en province.

 

Il est loin le temps où ces compagnie était 100% d'Etat, et dont le but était le service publique et l'approvisionnement à tout le territoire. Que reste t'il du contrat de service publique ?? Ces sociétés sont en tout point des entreprises qui désirent être rentable pour leurs actionnaires...

 

De fait, le Senat et l'Assemblée Nationale devrait s'intéresser aux solutions pour limiter ces hausses aux ménages Français en favorisant et en aidant financièrement les travaux d'isolations des logements mal isolés, cette urgence si elle n'est pas prise à bras le corps, mettra de nombreuses familles dans des situations difficiles car elles ne ce chaufferons plus en hivers...

 

Biensûr, il faudra revoir les modes de calcul des énergies, peut être étudier une nouvelle grille tarifaire commerciale, mais avant tout il faudra étudier le problème à la source : les maisons mal isolées. Le problème de l'énergie ne peut être étudier sans cette problématique, car avec des nouveaux tarifs il y aura toujours des gens ayant des problèmes pour payer leurs factures parce qu'ils consommerons plus qu'il ne faut pour avoir un semblant de chaleur.

 

 TAIR Marc

Publié dans société

Partager cet article

Repost0

4,8 Millions de pauvres, La France n'échappe pas à la contagion...

Publié le par tair marc

SDF-et-ses-chiens.jpg La France n'échappe pas au raz de marée de pauvreté, les travailleurs aussi ne peuvent plus ce nourrir, la société glisse tout doucement ...

 

Le seuil de pauvreté établit légalement à 795 €/mois, quand on sait que certains ne peuvent plus vivre avec moins de 1000€ dans les grandes villes, on ce dit qu'il y a du retard dans l'évaluation de cet hécatombe. 

 

La moitié de ceux ci ont moins de 30 ans ce qui est énorme. Les études démontrent aussi que 2.4 millions sont des femmes et elles représentent 53 % des pauvres. 

 

A ce jour rien n'est fait pour éviter cela. Les bénéficent faramineux des actionnaires de grandes entreprises grèves une manne substentielle qui pourrait permettre aux entreprises d'embaucher.

 

Les PME malgré les crédits d'impôts proposés par l'état, ne pourrons que subsister sans pouvoir embaucher, la baisse des charges de celles-ci doit être évoqué avec en échange l'obligation d'embaucher un minimum de salariés en échange.  

 

Le gouvernement doit plutôt s'occuper de sa population et faire une politique sur 10 à 15 ans en évitant les programmes courts sur 3 ou 5 ans qui ne marchent pas et coûtent à la population sur ses impôts. 

 

Que nous soyons de gauche ou de droite, il n'est pas plaisant de voir des familles avec enfants dans la rue sans toit ni de quoi manger, la pauvreté nous intéresse tous, mais il faudra un jour ou l'autre s'occuper franchement de cette misère, nous devons interpeller nos élus et le gouvernement sur ce phénomène...

 

4.8 millions de pauvres selon le seuil de 50% du niveau de vie median, un vrai scandale de société...

 

Réveillons nous.

 

TAIR Marc

Publié dans société

Partager cet article

Repost0

La Sncf offre des cadeaux à ses contrôleurs, une vrai erreur de stratégie.

Publié le par tair marc

La CGT s'offusque de la dernière nouveauté crée par la Sncf pour limiter la fraude sur ses lignes et particulièrement aux falsifications dans les TER. La Direction régionale du Centre défend sa position pour sensibiliser les contrôleurs aux falsifications et les fraudes en générale via des récompenses allant jusqu’à un netbook ou un appareil photo numérique par exemple... Didier BARRA, délégué CGT des contrôleurs est remonté contre ce dispositif qui est pour lui une partie du travail du contrôleur et non sa mission principale : "Il y a un taux de fraude important mais l'entreprise l'entreprise se l'ai créé elle même : avec moins de personnel, les trains sont moins contrôlés et avec le nouveau cadencement un agent seul ne peut pas contrôler tout le train tellement il est plein !". La CGT appelle au boycotte du challenge, il est pour lui hors de question d'entrer dans ce jeux. Le Président de la Fnaut, lui aussi contre ce dispositif, invoque une priorité des agents d'accueil, des contrôleurs sur les quais ... La direction régionale de la Sncf ce défend d'inciter à la prime au Pv mais qu'il s'agit plutôt d'un challenge pour sensibiliser sur la falsification. les contrôleurs reçoivent déjà environs 50 à 150 € par mois correspondant à un pourcentage sur les billets vendus à bord. La fraude au niveau national sur les TER est de 11% (chiffre cabinet d'audit transversal), une perte estimée à 23 millions d'€. Avec ce système il sera toujours facile de trouver quelques contrôleurs zélés qui voudrons augmenter leur chiffre, ce qui nuira à l'image des ces agents déjà bien abîmée, et cela n'arrangera pas leur sécurité vu le manque de personnel. La Sncf devra changer sa façon de faire pour éviter de mettre en danger son personnel et pour que les contrôleurs puissent faire leur missions diverses : de contrôle mais pas que cela. TAIR Marc

Publié dans société

Partager cet article

Repost0

Cultiver sans Pesticides avec des bons rendements c'est Possible !! L'Inra de Dijon l'a démontré ...

Publié le par tair marc

Cette question tourne en boucle, est il possible de cultiver en gardant les mêmes rendements? Certains disent non et d'autres recherchent comment y arriver.

 

C'est chose faite, l'Inra de Dijon après 10 ans d'expérimentations y est arrivée en revenant à des procédés ancestraux, nos anciens ont encore des choses à nous apprendre.

 

En effet, à Epoisses (21) l'Inra a cultivé avec différents protocoles de protection intégrés sur 5 parcelles durant une décennie : sans labour, sans désherbage mécanique, ...

 

Les mauvaises herbes rencontrées n'étaient pas en nombres suffisant pour altérer le rendement tout en les utilisant pour renforcer les plantations.

 

Ce travail raisonné du sol, la diversification de l'ensemencement des parcelles au cours du cycle annuel.

 

Nicolas Munier-Jolain de l'Inra, explique qu'il est techniquement possible de cultiver à grande échelle des céréales sans herbicides ou du moins en réduisant drastiquement leurs usages avec un faible diminution à l'hectare. 

 

En Bourgogne, la rotation simplifiée donne souvent : blé, orge et colza. 

 

Que nous apporte aussi cette évolution radicale : moins de pollution des eaux et une variété des cultures. 

 

Cette protection intégrée avec 4 stratégies ont été testées avec différents niveaux d'herbicides : -50%, -70%, -100%. Ceci en parallèle avec une diminution des engrais, insecticides et fongicides.

 

En Objectif : varier les compétitions entre plantent cultivées et mauvaises herbes. Retarder les dates de semis (étouffer les mauvaises herbes par un semis 2 fois plus denses que d'habitude. Introduire des cultures de légumineuses dont la Luzerne.

 

Un réorganisation des filières et des marchés devront être repensés ... La dépendance des pesticides peut être réduite mais il n'y a pas de miracle, il faudra changer les habitudes, la formation...  

 

Je pense que d'autres études complémentaires devront être faites, que des protocoles soient crées, changer les formations en lycées agricoles et qu'une formation soit offerte aux agriculteurs, avec une incitation au changement. 

 

L'agriculture raisonnée plutôt qu'une culture biologique est moins contraignante et plus facilement réalisable. Entre une baisse de -50% à -100% il y a une marge libre que chaque agriculteur pourra atteindre selon un choix personnel qui lui semblera atteignable. Le raisonné par petite étape, avec pour but le -100% à moyen ou long terme.

 

Mais il faudra accepter les autres contraintes : multicultures, dates des semis, ...

 

TAIR Marc

 

Publié dans ecologie

Partager cet article

Repost0

Il faut aider les Pme Françaises en baissant les charges.

Publié le par tair marc

Plus qu'une évidence, cela devient une vrai bouée de sauvetage pour nos Pme nationales, la situation fragilise la survie de celles-ci, il est temps d'apporter cette attention particulière qu'elles méritent.

 

Elles sont les dernières entreprises à encore pourvoir préserver l'emploi voir même embaucher si le gouvernement leur en donne les moyens, car celles-ci n'ont pas le désire de ce délocaliser.

 

Mais les dernières mesures de l'Etat, chargent la barque des Pme de 7.5 Milliards d'€.

 

La Cgpme défend cette position et demande au gouvernement de tenir ses promesses au sujet de la baisse de la fiscalité.

 

Le problème que vivent les Pme à ce jour doit permettre à l'Etat d'accorder l'écoute nécessaire, car les délais de paiements s'allongent et les collectivités locales ne respectent plus leurs obligations faute de moyens. 

 

Les banques devenues rigides à concéder des découverts ou les crédits nécessaires, mettent en danger les Pme qui ne peuvent plus, honorer les commandes qu'elles reçoivent. 

 

Les collectivités doivent assumer leurs échéances aux délais prévues, l'Etat doit accorder une baisse de fiscalité, et les banques doivent accorder les crédits nécessaires aux Pme, sans oublier d'envisager une Tva aux importations.

 

Sauvons nos Pme qui ainsi pourrons préserver les emplois, et vendre leurs produits en France et en Europe avec des prix plus compétitifs. 

 

TAIR Marc. 

Publié dans économie

Partager cet article

Repost0

<< < 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 > >>