General Electric ne respect pas son contrat de reprise Alstom (2019)

Publié le par tair marc

Après l'annonce de se séparer de plus 1000 salariés General Eléctric montre son mépris envers les ex Alstom, ils avaient promis des embauches qu'ils n'ont pas honorées au motif de la conjoncture qui est mauvaise.

Et là en disant qu'il vont virer 1044 salariés ils crachent sur leurs promesses et sur leurs employés.

Que fait L’État ? Trois ans de mensonges de la part de GE. Ils faut de la diversification industrielle sur ce site et que la région s'implique dans le tour de table voire même en ce rendant propriétaire en partie de la société.

La finalité ? GE rapatriera les usines aux USA à terme si on laisse faire. Bruno LE MAIRE promet qu'aucun site ne sera fermé en France, cela ne pourra pas être tenu à l'avenir si les contrats sont rapatriés aux USA les sites Français serons moribond, il faut un audit pour vérifier la réalité des faits et des affirmations de GE ainsi que les contrats, ils ont menti plusieurs fois déjà.

L'annulation de la vente d'Alstom Énergie aurait du être sur la table.

La France manque d'impact sur sa souveraineté sur son propre sol et son industrie. GE Electric a donc le droit de piller le savoir-faire et la clientèle sans que personne ne s'y oppose.

TAIR Marc

General Electric  ne respect pas son contrat de reprise Alstom (2019)

Publié dans actualités, société

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article